"Moi"... Trois petites lettres qui cachent le roman de toute vie. 

Ceux qui souffrent sont priés de ne pas déranger ceux qui vont bien